Santé sexuelle masculine : tous les tabous sexuels dévoilés

Le sexe occupe une place importante dans la vie des hommes comme des femmes. Tout comme la santé sexuelle masculine – c’est pour cette raison qu’il est essentiel de maintenir une bonne hygiène, surtout là-bas !

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la santé sexuelle masculine – sans jamais oser le demander – a été dévoilé à haute voix dans cet article !

Les hommes commencent à penser au sexe très tôt, souvent avant la puberté. De 16 ans à 30 ans environ, ils atteignent le sommet de leur désir sexuel.

Même si de manière moins constante, les hommes continuent de penser au sexe, souvent jusqu'à leurs derniers jours sur terre.

D’un point de vue purement évolutif, le sexe n’est qu’une autre fonction biologique hormonale développée pour préserver l’espèce.

Mais, dans une vision plus moderne et contemporaine, il s’agit d’une activité sociale qui peut contribuer à cimenter les liens entre deux personnes.

La santé sexuelle masculine fait référence à un état de bien-être qui permet à un homme de participer pleinement à une activité sexuelle et d’en profiter.

De nombreux facteurs physiques, psychologiques, interpersonnels et sociaux affectent la santé sexuelle d'un homme.

Guide de santé sexuelle masculine

Que signifie la santé sexuelle masculine ?

La santé sexuelle masculine saine inclut le désir sexuel (la libido) et la capacité d'obtenir et de maintenir une érection (fonction érectile).

Cependant, la physiologie peut affecter à la fois le désir sexuel et la capacité d’avoir des relations sexuelles. La santé mentale et les facteurs émotionnels jouent également un rôle essentiel.

La santé sexuelle masculine ne se limite pas à l'absence de maladie : la dysfonction érectile est l'incapacité d'avoir une érection ou de la maintenir suffisamment longtemps pour satisfaire une activité sexuelle.

De nombreux facteurs peuvent provoquer une dysfonction érectile, notamment le stress, la dépression, les problèmes relationnels, un faible taux de testostérone, les dommages causés par la chirurgie urologique et même les artères obstruées par le cholestérol.

C’est souvent un signe avant-coureur d’une maladie cardiaque. La dysfonction érectile peut être traitée avec des pilules, des injections dans le pénis ou des dispositifs permettant mécaniquement des érections. Les hommes peuvent également éprouver des difficultés liées à l'éjaculation, notamment une éjaculation prématurée, une éjaculation tardive ou l'incapacité d'éprouver un orgasme après l'éjaculation (anorgasmie).

La santé sexuelle masculine comprend également la prévention et le traitement des maladies sexuellement transmissibles ainsi que l'évaluation et le traitement de l'infertilité masculine.

Mais quand on parle de santé sexuelle masculine, nous ne pouvons pas nous limiter à analyser des problèmes tels que la dysfonction érectile et les maladies sexuellement transmissibles.

Une bonne hygiène intime est tout aussi importante pour prévenir les infections que pour profiter pleinement de notre vie sexuelle.

De plus, en vieillissant, les comportements physiques et mentaux d'un homme subissent des changements radicaux qui doivent être pris en considération.

Cet article dévoilera les habitudes, les routines et les bonnes pratiques à gardersanté sexuelle masculine en forme.

Même si nous accordons beaucoup d’attention à toutes les formes d’hygiène, nous avons tendance à ne pas accorder à l’hygiène intime l’attention dont elle a besoin.

Qu'il s'agisse d'une odeur nauséabonde ou d'une bonne santé, l'hygiène intime est aussi essentielle que toute autre forme d'hygiène personnelle.

La zone privée est, à certains égards, plus sensible que toute autre partie du corps.

C'est pourquoi vous avez besoin d'une routine d'hygiène intime dédiée, suffisamment douce mais efficace pour cette zone sensible.

La croyance populaire veut que l’hygiène intime masculine soit importante pour le bien-être sexuel et physique.

Même si cela est vrai, une bonne hygiène publique profite à la fois à notre santé générale et à notre statut social.

Odeur désagréable, démangeaisons, transpiration excessive, éruptions cutanées, boutons… sont autant de symptômes d’une mauvaise hygiène intime.

La zone autour de l'inguen possède plus de glandes sudoripares que les autres parties du corps, il est donc extrêmement important d'avoir une routine d'hygiène personnelle.

En plus d’un lavage rapide sous la douche, il y a bien d’autres choses que tout homme devrait faire.

  • Un lavage ciblé.

Sur le marché, il existe de nombreux produits spécialement développés pour l’hygiène intime masculine. Assurez-vous de choisir des produits doux et naturels. Utiliser du savon doux et de l’eau froide est l’un des moyens les plus sûrs de nettoyer la zone, surtout si vous manquez de temps. Il est extrêmement important de laver la zone après des activités de transpiration, comme l’exercice.

  • Allez aux toilettes avant et après les rapports sexuels.

Vider la vessie avant et après un rapport sexuel est une habitude que l’on a tendance à négliger mais que tout homme devrait suivre. Cette mesure préventive garantira que vous ne contracterez pas et ne transmettrez pas certains types d’infections bactériennes. C'est une excellente habitude d'hygiène à suivre pour vous protéger et protéger votre partenaire.

  • Inspectez fréquemment la zone.

Une autre bonne habitude d’hygiène consiste à vérifier votre zone intime pour déceler toute rougeur, bosse, éruption cutanée ou tout autre élément inhabituel qui attire votre attention. Parfois, vous ne ressentez aucun symptôme d’infection, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas la transmettre.

  • Évitez de tout raser.

Le rasage des poils pubiens est devenu un choix populaire. Cependant, il serait utile de vous rappeler que les cheveux sont là pour une raison et qu’il n’est pas nécessaire de les raser complètement. Les poils pubiens aident à minimiser les frictions pendant les rapports sexuels et agissent comme une barrière protectrice. De plus, les accidents de rasage sont plus fréquents que prévu. Même la coupure la plus mineure peut permettre à des bactéries de pénétrer et provoquer de graves infections.

Si vous souhaitez vous raser, soyez extrêmement prudent et doux lorsque vous le faites. Utilisez les bons produits pour éviter les démangeaisons et les irritations, qui sont des effets secondaires courants du rasage des zones sensibles.

  • Oui, à une bonne épilation.

Un bon rasage, qui n'est pas total, est indispensable pour réduire la transpiration et donc l'accumulation de bactéries. Commencez par prendre une douche rapide avec de l’eau chaude, ce qui ouvrira les pores et facilitera le rasage de près une fois que vous aurez un aspect globalement propre. Rincez la zone pour bien la nettoyer.

  • Utilisez des produits hydratants.

Si vous décidez d'opter pour le rasage du bosquet, veillez à utiliser des produits hydratants pour minimiser les éventuels effets indésirables. Avant de commencer, appliquez un peu de mousse ou de crème à raser. Une fois le rasage terminé, hydratez la peau de la zone pubienne avec une lotion corporelle douce.

Le rasage peut provoquer des éruptions cutanées, de la sécheresse et des irritations, il est donc crucial d'hydrater la zone.

  • Utilisez des nettoyants intimes doux.

L’un des conseils essentiels en matière d’hygiène intime masculine est d’utiliser un nettoyant personnel spécifique pour hommes. Cette région sensible nécessite un lavage régulier mais reste délicate.

Les produits de soins corporels masculins quotidiens peuvent être un peu trop agressifs pour les zones intimes. Investissez dans un excellent produit de lavage intime masculin pour éviter toute réaction provoquée par la peau sensible.

Cela arrive à plusieurs hommes, mais peu veulent en parler. Après tout, la virilité joue un grand rôle dans notre conception du véritable homme.

Il y a celle-ci selon laquelle « les vrais hommes sont nés pour le sexe ».

De nombreux hommes ont une faible libido pour diverses raisons. Et il existe de nombreuses façons de le traiter.

  • Les causes.

Les causes peuvent être différentes, tant physiques que psychologiques, et parfois concerner les deux sphères.
Les problèmes physiques, qui peuvent entraîner une baisse de la libido, comprennent de faibles niveaux de testostérone, la prise de médicaments, trop ou pas assez d'exercice, ainsi que la consommation d'alcool et de drogues.

Les problèmes psychologiques, en revanche, peuvent comprendre la dépression, le stress et les problèmes relationnels.

Environ 4 hommes sur 10 de plus de 45 ans ont un faible taux de testostérone. Les thérapies de remplacement de la testostérone restent quelque peu controversées, mais elles constituent également une solution standard au problème.

  • Comment peut-il être guéri?

Selon la cause, les traitements possibles comprennent :

Des choix de vie plus sains, améliorez votre alimentation, faites de l'exercice régulièrement, dormez suffisamment et réduisez l'alcool et le stress.

Si vous remarquez qu'un médicament que vous prenez affecte votre libido, envisagez de le remplacer par un autre ou d'en parler à votre médecin.
Dans de nombreux cas, une faible libido indique un désir d’établir une connexion plus étroite avec le partenaire.

Cette relation n'est pas sexuelle mais reste intime.

Il peut être utile d'en discuter avec votre partenaire ou d'essayer également de rechercher le meilleurs suppléments de testostérone.

Si la dépression est le problème, les antidépresseurs peuvent aider, même si, dans certains cas, ils peuvent en être la cause.

Problèmes sexuels dans les couples

Problèmes sexuels dans les couples

La satisfaction sexuelle joue un rôle essentiel dans des relations saines. Pourtant, certains facteurs peuvent affecter la qualité de la vie sexuelle et le désir individuel tout au long d’une relation.

D'un point de vue sexuel, on peut traverser des périodes de soudure où l'un des deux partenaires est soudain moins intéressé par le sexe que l'autre.

La diminution du désir sexuel et de l'intimité a tendance à être partagée à mesure que les gens vieillissent.
Des recherches ont montré que l’intimité sexuelle commence à décliner vers 45 ans et persiste à mesure que les gens vieillissent.

De nombreux facteurs peuvent réduire l’intérêt sexuel.

Ainsi, même si vous pensez que votre partenaire vous trompe, qu'il est gay ou qu'il ne s'intéresse plus à vous, vous devez être ouvert à d'autres possibilités et toujours lui parler.

De plus, il est essentiel de faire la distinction entre une faible libido (perte du désir sexuel), un désir sexuel hypoactif (absence de fantasmes sexuels) et un dysfonctionnement sexuel.

Chacune peut avoir des causes physiques et psychologiques, mais la manière dont elles sont traitées est totalement différente. En comprenant la différence, vous pouvez aborder le problème de manière plus objective et éviter de nombreuses conséquences émotionnelles.

Santé sexuelle masculine après 50 ans

En vieillissant, le sexe n’est plus le même qu’à vingt ans ! Mais cela peut quand même être satisfaisant.

Contrairement aux idées reçues, le sexe n’est pas réservé aux jeunes. De nombreuses personnes âgées continuent de profiter de leur sexualité jusqu’à 80 ans et au-delà. Une vie sexuelle saine est non seulement épanouissante, mais elle convient également à d’autres aspects de la vie, notamment la santé physique et l’estime de soi.

À mesure que l’homme vieillit, les niveaux de testostérone chutent et les dysfonctionnements sexuels deviennent tout à fait familiers.

D’autres changements physiologiques peuvent inclure :

  • Un besoin de plus de stimulation pour atteindre et maintenir une érection ou un orgasme
  • Des orgasmes plus courts
  • Éjaculation moins puissante avec moins de quantité de sperme éjaculé
  • Il faut plus de temps pour obtenir une autre érection après l'éjaculation

Vous vous sentirez peut-être un peu anxieux face à ces changements, mais n'oubliez pas qu'ils ne doivent pas nécessairement mettre fin à votre sexualité. S'adapter à un corps changeant peut aider à maintenir une vie sexuelle saine et satisfaisante.

Le sexe n’est peut-être pas le même pour vous ou votre partenaire que lorsque vous étiez plus jeune. Mais le sexe et l’intimité peuvent continuer à être une partie enrichissante de votre vie.

Voici quelques conseils pour maintenir une vie sexuelle saine et agréable :

  • Parle à ton partenaire. Même si cela peut être difficile, partager ouvertement vos besoins, vos désirs et vos préoccupations peut vous aider à profiter davantage du sexe et de l’intimité.
  • Élargissez votre définition du sexe. Les rapports sexuels ne sont qu’un moyen d’avoir une vie sexuelle épanouie. Les attouchements, les baisers et tout autre contact intime peuvent être enrichissants pour vous et votre partenaire.
  • Il est courant que vous et votre partenaire ayez des compétences et des besoins sexuels différents à mesure que vous vieillissez. Être ouvert à trouver de nouvelles façons de profiter du contact sexuel et de l'intimité.
  • Changez votre routine sexuelle. De simples changements peuvent améliorer votre vie sexuelle. Changez l’heure de la journée à laquelle vous avez des relations sexuelles à une heure où vous avez plus d’énergie. Essayez-le le matin, lorsque vous êtes reposé après une bonne nuit de sommeil, plutôt qu'à la fin d'une longue journée.
  • Comme il vous faudra peut-être plus de temps pour être excité, prenez plus de temps pour préparer le terrain pour la romance. Essayez un nouvelle position sexuelle ou explorez d’autres façons de vous connecter de manière romantique et sexuelle.
  • N'abandonnez pas la romance. Il peut être difficile d'imaginer démarrer une autre relation si vous avez récemment rompu. Mais pour de nombreuses personnes âgées seules, continuer à socialiser en vaut la peine. Personne ne surmonte le besoin de proximité émotionnelle et d’intimité.
  • Si vous démarrez une relation intime avec un nouveau partenaire, utilisez un préservatif. De nombreuses personnes âgées ignorent qu'elles courent toujours un risque d'infections sexuellement transmissibles comme l'herpès et la gonorrhée..

Un dernier conseil pour maintenir une vie sexuelle saine : prenez soin de vous et restez en bonne santé autant que possible :

  • Suivez un régime alimentaire sain.
  • Vous faites de l'exercice régulièrement.
  • Ne buvez pas trop d'alcool.
  • Évitez de fumer.
Acide Hyaluronique pour Cheveux avec Valuxxo

Acide Hyaluronique pour Cheveux avec Valuxxo

Dans le paysage en constante évolution des soins capillaires, la découverte d’ingrédients offrant des bienfaits transformateurs pour la santé capillaire est toujours accueillie avec enthousiasme. Parmi ceux-ci, l’Acide Hyaluronique (HA) s’est imposé comme une merveille, traditionnellement plébiscitée pour...

lire la suite
0

Pin It sur Pinterest

Share