5 conseils pour améliorer votre estime de soi

Pour beaucoup d’entre nous, accepter notre estime de soi est souvent un facteur déterminant dans la façon dont nous menons notre vie quotidienne. 

Qu'il s'agisse de votre confiance en vous, de votre image, de votre situation financière ou de votre suivi sur les réseaux sociaux, la façon dont vous vous regardez est la perception la plus importante qui soit. Vous trouverez ci-dessous cinq de nos conseils préférés pour renforcer la confiance en soi et promouvoir la pleine conscience.

Si vous pensez avoir des difficultés avec cet aspect et que vous sentez que vous manquez d'estime de soi, rendez-vous sur MieuxAide pour apprendre à accepter vos défauts et vos échecs et à être sur la voie d’un meilleur vous-même.

1. Embrassez vos émotions

Au lieu d’essayer de chasser les sentiments négatifs ou effrayants, les accepter et les accepter comme faisant partie de qui vous êtes est la première étape pour reconstruire votre estime de soi après un mauvais événement. 

Tout d’abord, vous devez identifier vos émotions. Apprendre à les identifier vous aidera alors à comprendre pourquoi vous avez réagi comme vous l’avez fait et aidera éventuellement à changer votre réponse émotionnelle globale au même sujet. 

Bien que faire cet exercice individuellement puisse être une grande révélation, avoir quelqu'un de confiance à vos côtés vous fournira le soutien émotionnel indispensable et vous poussera, si nécessaire, à vous engager à accepter et à accepter ce que vous ressentez dans une situation. 

La prochaine étape consiste à vérifier et à comprendre votre filtre émotionnel. Pour de nombreuses personnes, une perspective négative est toujours le premier scénario qui leur vient à l’esprit. 

Le problème, c’est que cela aboutit à une perception déformée de la réalité ; les choses peuvent vous sembler exagérées parce que vous recherchez cette réponse ou parce que vous ne réfléchissez pas correctement. 

Avoir le contrôle de votre filtre émotionnel vous permettra d’avoir une perception réaliste de la réalité et vous aidera à reconnaître et à décrire efficacement vos émotions.

2. Identifiez les situations troublantes

L’une des étapes les plus faciles mais aussi les plus redoutées pour reconnaître un échec consiste peut-être à identifier la cause initiale de cette situation.

Il peut s'agir d'une situation ou d'un lieu simple, comme le travail, l'école ou d'autres circonstances de la vie. Mais cela pourrait aussi être plus grave avec des émotions sous-jacentes non résolues. 

Toutes ces émotions et événements entraînent une baisse drastique ou un manque d’estime de soi et d’estime de soi. Les gens ont tendance à éviter de penser et/ou de raconter des situations qui les mettent mal à l’aise, ce qui entraîne des problèmes sous-jacents qui ne peuvent pas être révélés au grand jour. 

Identifier les situations qui ont tendance à être problématiques pour vous en termes d'estime de soi peut vous aider à mieux vous y préparer à l'avenir dans votre cheminement vers une confiance constante.

3. Pratiquez des capacités d’adaptation saines

Il existe de nombreux cas dans la vie où les choses ne se passent pas comme prévu – vous perdez un match de football ou peut-être que vous n'obtenez pas le stage que vous souhaitez – et ces situations font parfois chuter considérablement notre estime de soi. 

La réaction humaine instinctive est de revenir aux « vieilles habitudes », même si elles sont malsaines – c'est-à-dire manger de façon excessive, fumer, boire, etc. Ces mécanismes d'adaptation n'apportent qu'un soulagement à court terme.

Apprendre, s’adapter et pratiquer des mécanismes d’adaptation sains est le meilleur moyen de retrouver définitivement votre estime de soi et de vous sentir comme la meilleure version de vous-même. 

Quelques exemples de mécanismes d'adaptation sains consistent à s'entraîner à écrire dans un journal, à aller courir, à appeler un vieil ami et à essayer le yoga ou d'autres formes d'activité physique. méditation

La cuisine s’est avérée être l’un des mécanismes d’adaptation les plus sains qui soient. Il active les cinq sens et constitue une activité apaisante, relaxante et informative à réaliser. Il fait un excellent travail en vous distrayant temporairement des choses en vous aidant à vous concentrer sur la tâche à accomplir.

4. Reconnaître les croyances irrationnelles sur l'échec

Les discours intérieurs négatifs et les réactions irrationnelles face à une situation particulière ne sont pas rares, surtout lorsque vous n'obtenez pas les résultats souhaités. 

Il existe une pléthore de croyances irrationnelles sur l’échec, principalement parce que le concept d’« échec » est créé par la société et demande aux gens de s’insérer dans cette boîte d’attentes sociétales et, par conséquent, de ne pas « échouer ». 

La vérité est que tout le monde ne peut pas rentrer dans cette case, peu importe tous ses efforts. Mieux encore, certains ne le veulent même pas. Le concept d'échec est et doit être adapté à la personnalité, aux objectifs et aux besoins spécifiques de chacun.

Ce qu’une personne considérerait comme un échec ne signifie certainement pas que la personne suivante le considérerait également. L’échec à ce moment-là peut sembler être la chose la plus importante, mais ce n’est certainement pas le cas à long terme. 

Il faut toujours être en mesure de s'adapter ; à leur environnement, aux personnes ou à leurs attentes. Le sens de l’échec peut changer et change effectivement à travers les différentes étapes de la vie. 

Reconnaître, analyser, puis réinterpréter vos croyances d’échec est une étape importante et excellente pour reconstruire votre estime de soi.

5. Ajustez et remettez en question vos pensées et vos croyances

Bien que plus facile à dire qu’à faire, remettre en question vos propres pensées et croyances entraînera un changement permanent dans votre estime de soi. 

Souvent, nous sommes conditionnés à croire certaines choses et à penser de certaines manières, ce qui rend difficile de remettre en question ces pensées car elles constituent une grande partie de qui nous sommes. Mais il faut toujours s’adapter aux nouvelles situations, surtout après qu’un imprévu se produit. 

Une faible estime de soi est souvent due à des problèmes sous-jacents. Répondre à ces préoccupations et essayer d’examiner la situation sous un angle différent est une façon de tenter de renforcer l’estime de soi. 

Conclusion

Le chemin pour améliorer l’estime de soi, que ce soit après une situation inattendue ou autre, est un long chemin qui nécessite énormément de patience, d’efforts et de pratique. 

L’estime de soi est directement liée à la façon dont on se perçoit ; si l’un souffre, l’autre aussi. Une mauvaise estime de soi a de nombreux effets secondaires graves, comme l'abandon scolaire, l'évitement des lieux publics ou l'affichage d'un comportement antisocial. 

Les personnes ayant une mauvaise estime de soi doivent être traitées avec amour, soin et beaucoup de soutien. Bien qu’il s’agisse d’un long voyage, le voyage vers une bonne estime de soi est définitivement un voyage d’amour-propre et de découverte.

Biographie de Marie Miguel

Marie Miguel est experte en rédaction et en recherche depuis près d'une décennie, couvrant une variété de sujets liés à la santé. Actuellement, elle contribue à l'expansion et à la croissance d'une ressource en ligne gratuite sur la santé mentale avec BetterHelp.com. Avec un intérêt et un dévouement pour lutter contre les stigmates associés à la santé mentale, elle continue de cibler spécifiquement des sujets liés à l'anxiété et à la dépression.

Acide Hyaluronique pour Cheveux avec Valuxxo

Acide Hyaluronique pour Cheveux avec Valuxxo

Dans le paysage en constante évolution des soins capillaires, la découverte d’ingrédients offrant des bienfaits transformateurs pour la santé capillaire est toujours accueillie avec enthousiasme. Parmi ceux-ci, l’Acide Hyaluronique (HA) s’est imposé comme une merveille, traditionnellement plébiscitée pour...

lire la suite
0

Pin It sur Pinterest

Share